Catégories
Economie

Soutien aux entreprises impactées par les gilets jaunes

Le mouvement d’ampleur des gilets jaunes impacte fortement l’économie locale. Pour les entreprises dont l’activité voire la survie serait menacée par les blocages, la préfecture du Calvados rappelle que plusieurs dispositifs sont mis en œuvre pour les aider.

En premier lieu, il y a le recours à l’activité partielle. Celle-ci peut permettre de faire face aux difficultés liées au mouvement des gilets jaunes. Dans cette hypothèse, retrouvez des informations sur le site de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) en Normandie.

Pour tout complément d’informations, vous pouvez contacter votre interlocuteur au sein de votre unité départementale :
Service Anticipation Accompagnement des Mutations Économiques 
Correspondants : Katia NIGAUD et Bélaïd SAIDI Tél. 02.31.47.74.40 Mail : bnorm-ut14.activite-partielle@direccte.gouv.fr

Les chambres consulaires sont également à la disposition des entreprises pour toute question :

  • Le numéro de la Chambre de commerce et d’industrie Seine Estuaire : 02 35 55 26 46, de 9H à 18H, pour les entreprises du Pays d’Auge. Le communiqué.

Enfin, si vous ne contestez pas le bien-fondé de votre imposition mais que vous avez des difficultés pour payer. Selon la situation financière de votre entreprise, plusieurs dispositifs d’aide vous sont donc proposés. Retrouvez les sur le site du ministère de l’action et des comptes publics.

Catégories
Economie

Levée de l’interdiction de la pêche à pied des moules à Ouistréham

Le préfet du Calvados a pris un arrêté de levée d’interdiction ce vendredi 23 novembre.

« Les dernières analyses effectuées sur les moules issues du secteur considéré ont mis en évidence des résultats conformes au seuil réglementaire. Par conséquent, ces résultats favorables permettent de lever l’interdiction de pêche à pied professionnelle et de loisirs des moules sur la zone de production n°14-041 dite de la Pointe du Siège », précise la préfecture.

La pêche aux coques reste interdite

En revanche, malgré des résultats sanitaires de nouveau conformes, la pêche aux
coques reste interdite pour des raisons de protection de la ressource.

Cette interdiction du 16 octobre dernier faisait suite aux fortes pluies ayant des débordements d’eaux usées dans l’Orne. Ces événements avaient provoqué une contamination des eaux littorales affectant la qualité sanitaire des coquillages.

Les résultats des analyses effectuées dans le milieu marin avaient montré une contamination microbiologique (germes fécaux) des coquillages au-delà du seuil réglementaire.

Des contaminations par les eaux usées récurrentes

« Ce phénomène est récurrent depuis plusieurs années », précisait alors la préfecture. Lorsque les pluies saturent les réseaux de collecte lors d’événements pluvieux importants, de grandes quantités d’eaux usées sont déversées dans le milieu marin.

Catégories
Economie

La concertation débute pour l’allongement de la piste 1 de l’aéroport

Il est l’un des moteurs du développement économique local. Avec un nombre de passagers en croissance continue depuis 2010, l’aéroport de Caen-Carpiquet est une locomotive pour le territoire. L’objectif aujourd’hui c’est d’accélérer cette dynamique. Aussi, pour sécuriser et renforcer l’attractivité de l’aéroport, la Communauté urbaine Caen la mer et le Conseil départemental du Calvados portent un projet commun : l’allongement de la piste 1 de l’aéroport.

La communauté urbaine Caen la mer financerait cet allongement. Celui-ci nécessiterait alors le dévoiement de la route départementale 9 que le département financerait.

Allongement de la piste 1 : une large concertation commence

Evidemment pour ce projet, les collectivités comptent bien s’appuyer sur une large concertation avec le grand public. Celle-ci aura lieu du lundi 19 novembre au lundi 31 décembre. Deux réunions publiques ponctueront donc cette concertation :

  • le mardi 4 décembre 2018 à 19 h à Carpiquet (espace Robert Giard)
  • le mercredi 12 décembre 2018 à 19 h à Saint-Manvieu-Norrey (salle de la Londe)

Pour ceux qui ne pourraient pas se rendre aux réunions ou désirent déposer leurs arguments par écrit, un registre dématérialisé sera mis en ligne et disponible à ladresse suivante : www.registre-dematerialise.fr/969 . Enfin des registres papiers seront à disposition au siège de la Communauté urbaine Caen la mer, à la mairie de Carpiquet et à la mairie de Saint-Manvieu-Norrey.

De 76 000 passagers en 2010, l’aéroport a vu sa fréquentation passer à 180 000 en 2017. Elle devrait atteindre les 250 000 en 2018 selon les dernières prévisions. Avec 4 compagnies présentes, il dessert 11 villes françaises en liaisons directes et 5 pays en liaisons directes. Trois rotations journalières vers le hub de Lyon rendent accessibles 25 destinations françaises et européennes.

Aujourd’hui l’aéroport de Caen-Carpiquet accueille également plusieurs entreprises aéronautiques et assure une mission essentielle de service public avec notamment le transfert de greffes d’organes et les évacuations sanitaires en lien avec le CHU.

Catégories
Economie

Optimisme sur la conjoncture économique au 2e semestre

C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée au mois de juin dernier par la Chambre de commerce et de l’industrie de Caen Normandie. Cette étude a été menée auprès des dirigeants d’entreprises de sa circonscription, afin d’évaluer leur opinion sur leur environnement économique.

Des prévisions encourageantes pour le 2e semestre 2018

C’est là la bonne nouvelle de cette enquête. Les entreprises semblent plutôt optimistes pour le semestre à venir. Ainsi, 7 dirigeants sur 10 se disent confiants. Ces prévisions encourageantes se traduisent par des indicateurs d’activité positifs avec des soldes d’opinion compris entre +2 points pour la trésorerie et +7 points pour le chiffre d’affaires.

Dégradation de l’activité économique au 1er semestre 2018

Cet optimisme viendra contrebalancer une dégradation de l’activité depuis le début de l’année. Après une reprise de l’activité particulièrement dynamique en 2017, l’économie a marqué le pas au 1er semestre 2018. Ce coup de frein de l’activité économique est dû à la fois à des facteurs ponctuels mais aussi à des facteurs plus durables.

Parmi les facteurs ponctuels on peut citer l’atonie de la consommation des ménages ou bien encore les mouvements de grève du printemps dernier qui ont eu un impact sur la confiance et le ressenti des dirigeants. Concernant les facteurs durables, la réévaluation à la baisse de la croissance économique pour l’année 2018 (1,7% actuellement contre 2% envisagés en début d’année), les tensions protectionnistes, commerciales et politiques, sans oublier la hausse du prix du pétrole.

Les entreprises face à la transformation numérique

Enfin, et c’est sans doute une bonne nouvelle à moyen terme, 55% des dirigeants interrogés se sont déjà intéressés à la transformation numérique de leur entreprise. C’estt un résultat supérieur de 8 points à celui des dirigeants de l’ensemble de la Normandie. Mais s’y intéresser ne veut pas dire enclencher cette transformation au sein de leurs entreprises. C’est néanmoins un premier pas.

Le déploiement du très haut-débit par le Conseil départemental du Calvados, prévu à fin 2021, aura une importance cruciale. En effet, plus de 20% des entreprises interrogées ont déclaré avoir des problèmes de connexion à internet.